Ce site ne se veut pas être spécialisé dans les plantes médicinales les informations trouvé ici le sont seulement qu'a tritre information générale
Pourpier chargée de vitamines et d’antioxydants essentiels, vitaux pour votre bien-être général.Il contient du fer et du calcium, très efficace en ce qui concerne la stimulation du système immunitaire.Riche en acides gras oméga-3 et contient la plus grande quantité de vitamine A par rapport aux autres légumes à feuilles vertes, et il peut vous protéger contre le cancer. Ses feuilles croquantes, avec un goût citronné agréable, peuvent être excellentes à inclure dans vos recettes.En fait, vous pouvez les utiliser comme substitut aux épinards. Le pourpier vous donnera également de la force, grâce à sa teneur élevée en protéines. Cette plante peut vous protéger efficacement contre les maladies cardiaques et l’AVC. De plus, elle réduit le risque de TDAH chez les enfants, d’autisme, ainsi que d’autres troubles du développement.
Épinette rouge : Faire bouillir l’écorce et conserver l’eau. L’eau ainsi recueillir sert contre l’affection des bronches, l’angine, la goutte, les infections pulmonaires, les ulcères d’estomac ainsi que pour la guérison des plaies.

Tremble: L’écorce interne ou xylème est utilisée dans une tisane pour traiter la fièvre, la toux et la douleur. elle contient de la salicine, qui se trouve également dans les saules et est l’ingrédient de base de l’aspirine.

Page 2
Églantier: C’est la boule rouge orangée qui est le fruit de la rose sauvage. C’est une source massive de vitamine C et lorsqu’il est consommé entier, broyé dans une tisane ou ajouté à la nourriture, il est utilisé pour traiter les rhumes et la toux, la détresse intestinale, comme antiseptique et pour traiter l’inflammation.
Cerisier de Virginie: Considéré par les tribus Autochtones comme un traitement médical tous usages, les baies étaient dénoyautées, séchées et broyées ou préparées en cataplasme pour traiter une variété de maux. Ceux-ci comprennent la toux, le rhume, la grippe, les nausées, l’inflammation et la diarrhée. En baume ou en cataplasme, il est utilisé pour traiter les brûlures et les blessures. Les noyaux du cerisier de Virginie, très semblables à des pépins de pommes, sont toxiques à concentration élevée. Veillez à dénoyauter les cerises si vous les utilisez.
Cèdre le capotains de cèdre ( germination au sommet du cèdre ,mi juin) et l'écorce d'épinette rouge. Ceci va régénérer le sang, en faisant une décoction des herbe et trempage.
Sapin:comme remède contre la toux et contre les cystites ou infections de la vessie.On peut manger crues les jeunes pousses terminales du printemps, les faire bouillir en décoction ou séchée pour les tisanes anti-grippe, digestive,calmantes, source de vitamine C. On peut aussi utiliser les rameaux bouillies en tisane comme tonique général, laxatif modéré et pectoral (toux, bronchite ).Faire bouillir une bonne branche (150 grammes ) dans un gros chaudron de quatre litres d'eau pour embaumer la maison avant les veillées ou en cas de grippe, dégager les sinus et poumons et peut aussi s'ajouter au bain ( calmant, antisudorifique , pectoral , stimulant des surrénales)
Si vous êtes un expert en remèdes Autochtones, je suis sûr que vous pouvez ajouter un grand nombre de plantes à cette liste. Il y a d’excellents ouvrages sur les remèdes naturels et les propriétés médicinales spécifiques que les Autochtones ont découvertes. Les remèdes naturels sont à considérer à la fois d’un point de vue historique et potentiellement pratique. Assurez-vous de les identifier correctement et vérifiez avec votre thérapeute avant de les utiliser.

Page 3
Page 4
Page d'acceuil