Home Accueil Actualités Événements Boutique Histoire Archives Contact Inscription

Événements

Cabane à sucre

Nous avons monté une activité de cabane à sucre afin de fraterniser entre métis et apprendre à connaître Louis Riel

Bienvenue à tous il faut réserver il reste quelques places. L’activité se passera à St-Hyacinthe à La Maison amérindienne. 510 Montée des Trente, Mont-Saint-Hilaire, QC J3H 2R8

Kwai Kwai /Kuei Kuei

Le site de La Maison amérindienne vous permet de découvrir diverses facettes des cultures amérindiennes du Québec et du Canada.

L’arrivée du printemps annonce le retour de l’incontournable repas du temps des sucres. Cette année, alors que la sève coule à nouveau dans les érables, poursuivez la tradition autrement en invitant famille, amis ou collègues à profiter du forfait du temps des sucres… à l’amérindienne!

Durant les fins de semaine de mars et d’avril, visitez les trois expositions en cours au musée, savourez une cuisine authentique, inspirée des aliments de base cultivés par les Autochtones de la Vallée-du-Richelieu, échangez avec le maitre sucrier qui fait bouillir l’eau d’érable dans des chaudrons de fonte, sur un feu crépitant et odorant, assistez à une animation sur l’origine de la découverte de l’eau d’érable par les Amérindiens, sillonnez les sentiers de l’érablière et plus encore!

11 h 30 - Arrivée et visite libre des expositions (dont le Salon Riopelle et De l’eau à la bouche)
12 h 00 - Service du repas à saveur amérindienne (formule apportez votre vin)
- Marmite du chef (potage de citrouille) et banique (pain amérindien)
- Hauts de cuisse de poulet marinés dans le sirop d’érable et les herbes sauvages, mélange de riz sauvage et de riz blanc rehaussé d’une douce salsa de légumes et salade iroquoise de maïs
- Tarte au sucre sans croûte à l’atikamekw et coulis de sirop d’érable
- Thé, café & tisane
13 h 30 - Dégustation de tire sur la neige
14 h 00 - Animation (de l’érablière au musée)
15 h 00 - Fin des activités

Visite libre de la boutique d’artisanat et promenade sur les sentiers de l’érablière
Bref, faites l’expérience d’une cabane à sucre revisitée qui met en valeur les riches savoirs et savoir-faire des peuples des Premières Nations.

Adultes: 26,00 $ + taxes
Enfants 6 à 10 ans: 16,00 $ + taxes
Enfants 5 ans et moins: 11,00 $ + taxes

cabane a sucre

Pow Wow 2017

Premier Pow Wow de la Nation métisse du Soleil Levant

Par Françoise de Montigny-Pelletier le 5 septembre 2017 dans dans le journal "L'écho d'en haut"

Les 7, 8 et 9 juillet derniers, les Métis regroupés le long de la rive sud du fleuve, incluant les Îles-de-la-Madeleine et jusqu’à Montréal, ont présenté leur premier grand rassemblement sous la forme d’un pow wow sur les terrains de l’aréna de Montmagny. Le grand public était invité à y rencontrer les aîné(e)s porteurs de traditions de même que de nombreux artistes et artisan(e)s. L’événement a été organisé par le clan Wôbtegwa, couvrant le territoire du Témiscouata jusqu’à la Montérégie.

Plusieurs personnes résidant dans la MRC de L’Islet et natives, entre autres, des municipalités du sud, ont répondu à l’invitation. On était curieux de découvrir les cultures autochtones et l’histoire propre aux Métis ou… curieux de découvrir ses propres racines ! Car de nombreuses familles de notre région sont bel et bien d’origines métisses, par leurs ancêtres acadiens et micmacs ou les unions des aïeuls de leurs grands-parents avec les nations de la région présentes alors, au moment de l’ouverture des paroisses du sud. D’ailleurs le chef responsable du clan Wôbtegwa, M. Raynald Robichaud, est natif de Tourville. Notre région comprend plusieurs familles portant le nom de Robichaud, ce patronyme ayant été porté, entre autres, par des familles micmaques installées d’abord à Saint-Jean-Port-Joli lors du Grand Dérangement d’Acadie. La Nation métisse du Soleil Levant comprend 4 000 membres. Ceux habitant les MRC de L’Islet et de Montmagny appartiennent à une des bandes du clan Wôbtegwa (oie des neiges).

Eddy Collin, résidant de Tourville, avait pour l’occasion sculpté et peint deux totems en bois et un capteur de vents qui furent installés sur le site d’un campement de tipis décorés traditionnellement et dans lesquels les visiteurs pouvaient passer les nuits du pow wow tout à fait gratuitement. Pendant le jour, ces tipis recevaient des ateliers et animations portant sur différentes expressions culturelles des Métis de l’Est. L’événement a pu être réalisé grâce à l’implication de nombreux bénévoles.

Pendant cette fin de semaine, on a pu apprécier les danses et chants accompagnés d’instruments traditionnels et des ateliers ont même été donnés pour permettre au public de participer. Le but de la rencontre étant de faire connaître la nation métisse et le clan régional et les différentes activités y contribuaient largement. Découvertes et formations étaient au programme, entre autres, en techniques artisanales, médecine traditionnelle par les plantes, spiritualité, symboles, histoire, chants et instruments musicaux. Artisan(e)s, porteurs et porteuses de savoirs et public visiteur en quête de ses racines ou désirant s’ouvrir à cette culture ont grandement apprécié cette journée et certainement de nouvelles amitiés se sont créées. Le clan Wôbtegwa invite d’ailleurs les personnes qui auraient une ascendance autochtone à prendre contact avec ses responsables pour éventuellement s’inscrire sur les listes de membres de la communauté. Si votre patronyme est Robichaud, Thibouthot, Thibodeau, Thériault, Joncas, Chouinard, Pelletier, St-Pierre, Morin, Richard, Leblanc, Sénéchal et Gamache, une recherche généalogique vous éclairerait peut-être à ce sujet. Il faut aussi questionner nos aîné(e)s, quand les écrits sont absents, c’est la tradition orale qui prend le relais. Soyons à l’écoute !

Pour joindre les Métis de la Côte-du-Sud : http://www.wobtegwa.org/

Photo à la une : Campement dressé à l’occasion du premier pow wow métis. Au premier plan, un des 2 totems exécutés par Eddy Collin, résidant de Tourville.

2017 pow wow

Nos jeunes en vacances

Par Françoise de Montigny-Pelletier le 5 septembre 2017 dans le journal "L'écho d'en haut"

Quelle belle période les vacances d’été, pour mettre de côté Ipods et autres ordinateurs pour aller à la découverte et bouger !

C’est ce que Chloé Leblois Cazes, 11 ans, de Tourville s’est empressée de faire, avec son père et accompagnant le jeune Xavier de Montigny-Leblanc, presque 5 ans, de Sainte-Perpétue. Chloé a pu ainsi apporter une collaboration spéciale au journal en sélectionnant, parmi les nombreuses photos qu’elle a prises lors du Pow Wow métis certaines images auxquelles elle ajoute ses commentaires.

La parole est à Chloé…
J’ai aimé découvrir les cultures des autochtones surtout quand on sait ce qu’ils ont vécu sur les réserves. Le Pow Wow a permis de faire connaître leurs traditions.

pow wow

Eddy Collin de Tourville me donne quelques explications pendant que je prends des photos avec une tablette.

pow wow

Voici le plus grand des 2 totems sculptés et peints par Eddy Collin.

Cette bille de pin, d’une hauteur de 15 pieds, a été offerte à l’artiste par M. Jean-Paul Joncas de Tourville qui en a assuré son transport en même temps que les 2 tipis montés par M. Collin.

pow wow

Xavier, le petit camarade que j’accompagnais, avait l’air impressionné par la technique artistique ou par les sujets, ou par les deux ?

pow wow

J’ai sélectionné cette photo comme exemple d’artisanat, une sculpture peinte sur panache d’orignal.